THE SIGNAL

Un signal transmis par la radio et la télévision transforme les gens en meurtriers. Dans cette ambiance cauchemardesque deux amoureux tentent de fuir la ville. Trois réalisateurs (David Bruckner, Dan Bush et Jacob Gentry) se succèdent derrière la caméra, divisant le film en 3 segments au service d’une seule et même histoire.

La construction en tryptique amène fatalement à établir un classement entre les différentes parties. Or, si la première et la dernière brillent par leur sauvagerie, celle du milieu, se voulant plus axée sur l’humour, se situe clairement en deçà.

Sahr Ngaujah dans The signal de David Bruckner, Dan Bush et Jacob Gentry.

Sahr Ngaujah dans The signal de David Bruckner, Dan Bush et Jacob Gentry (2007).

Le film dans son ensemble est placé sous le signe du gore sans aucune concession. La violence pure cohabite avec une démarche visuelle viscérale, s’inscrivant fidèlement dans la tradition du genre. Mais ces flots d’hémoglobine ne sont pas gratuits. Ils appuient, au contraire, une intéressante dénonciation.

The signal s’érige, en effet, avec brio contre la corruption mentale opérée par les médias de masse qui manipulent l’esprit et se substituent à lui. La société s’en trouve lobotomisée et le reliquat d’indépendance intellectuelle laissé aux hommes ne relève plus que de l’instinct, donc de la violence primaire.

La métaphore, bien que rebâchée, est belle car empreinte de réalisme et de pédagogie bienveillante. Elle se démarque d’ailleurs par son optimisme qui consiste en un semblant de salut que le film situe dans la beauté et les valeurs qui tirent l’homme vers le haut.

Concrètement ce sont la musique, l’amour et le rêve  qui permettront aux héros de se prémunir contre l’influence du signal. Un attachement au beau qu’ils cumulent avec la volonté, la résilience et l’intelligence, nous montrant au passage les pistes à explorer pour (sur)vivre plus sainement à l’ère du mass média.

RÉALISÉ PAR: David Bruckner, Dan Bush et Jacob Gentry

ANNÉE: 2007

2 Responses to “THE SIGNAL”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *