STREET TRASH

Les nanars sont éternels! En l’occurence on est dans de la série ultra Z avec cet unique film de Jim Muro, steadycamer de génie (Titanic, Danse avec les loups, Riddick,  Crash…) qui semble désormais avoir quelque peu honte de cette « oeuvre » de jeunesse.

Et pourtant! Quel régal d’errer avec Bill et Fred (deux clochards) dans la gigantesque casse automobile qui leur sert d’habitation. On y découvre une ville dans la ville, une organisation hiérarchique avec, à sa tête, un chef sanguinaire profondément débile qui édicte des règles visant bien plus le chaos que l’ordre public.

street trash

Street Trash, réalisé par Jim Muro et sorti en 1986.

Un beau jour, l’épicier du coin découvre une nouvelle boisson alcoolisée (baptisée « Viper ») qu’il décide de mettre en vente. La bibine se vend admirablement bien mais a un gros défaut : elle liquéfie littéralement ceux qui l’absorbent.

D’ou vient cette boisson? S’agit il d’un complot de la part des classes sociales aisées vivant à l’autre bout de New-York et désireuses d’assainir à leur manière les finances sociales de la ville? Ou bien est ce une métaphore de la drogue qui circule à foison dans les quartiers pauvres et décime les individus comme des fourmis? Impossible à dire, mais une chose est sure, ce film offre une intéréssante peinture des fractures urbaines dont sont intrinsèquement porteuses les démocraties libérales modernes.

En 1987, date de sortie de Street trash, ces inégalités étaient particulièrement fortes car mal maitrisées et peu ou pas anticipées. Et, si aujourd’hui certains pays avancés comme la France tentent de les contenir via des systèmes sociaux particulièrement redistributifs, il n’en va pas de même aux USA où certaines scènes de Street trash ressemblent étrangement au quotidien actuel des ghettos défavorisés.

Derrière tout film de cinéma, même le plus stupide en apparence, il y a un rébus à déchiffrer. Accrochez vous, celui de Street trash est particulièrement haut en couleurs!

RÉALISÉ PAR : Jim Muro

ANNÉE : 1986

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *