CHATROOM

Derrière leurs écrans d’ordinateur, des ados s’inventent des vies et se manipulent les uns les autres. Pour ce premier film produit aux Etats Unis, Nakata s’attaque aux conséquences parfois dévastatrices des réseaux sociaux sur le comportement humain.

Toute la magie de ce film réside dans l’intelligente mise en scène de la réalité virtuelle. Les avatars sont faits de chair et de sang, ils évoluent dans de mystérieux espaces de discussion aux murs tapissés de velours. Le résultat constitue presque une expérience sociologique grandeur nature permettant de prendre conscience de la corporéité, pour ainsi dire, d’internet. Ce qui n’était autrefois qu’un banal réseau d’échange d’informations, est devenu un autre monde.

Chatroom réalisé par Hideo Nakata et sorti en 2010

Chatroom, réalisé par Hideo Nakata et sorti en 2010.

Nakata montre que le web a révolutionné les rapports humains en créant un espace où le fort ne peut pas être protégé du faible et où il est impossible d’envisager un quelconque contrat social puisque tout est virtuel et modifiable. Et si internet est aujourd’hui indispensable, cela ne fait que démultiplier la vulnérabilité des individus face aux pervers en tous genres. A contrario, l’absence de tout cadre juridique ou moral peut engendrer chez l’utilisateur tourmenté de lourdes modifications du comportement.

Kairo, Suicide room, L’autre monde, Southland Tales, Existenz… Longue est la liste des échos que l’on pourra trouver à ce film. Cependant Nakata a su intégrer un ingrédient magique pour amplifier la peur : un rapport quasi ludique au meurtre, du type de celui qu’on trouve dans Elephant ou Les proies, mais avec l’originalité du scénario en plus.

RÉALISÉ PAR: Hideo Nakata

ANNÉE: 2010

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *