TSAR

Après Taxi Blues (1990) et L’ïle (2006), Pavel Lounguine signe avec Tsar, qui retrace les excès d’Ivan le Terrible dans sa guerre contre la Pologne, une reconstitution historique impeccable et fascinante. En Russie, la politique ne saurait se détacher du mysticisme.

On prépare une guerre comme on prie et chaque nouvel événement doit être interprété à l’aulne du jugement dernier. Dans un monde hostile qu’il croit rempli de traîtres, Ivan applique méthodiquement la phrase de Saint-Paul : Tout pouvoir vient de dieu.

piotr mamonov dans tsar de pavel lounguin 2009

Piotr Mamonov dans Tsar, réalisé par Pavel Lounguine et sorti en 2009.

S’opposer au Tsar, c’est s’opposer à Dieu, il n’y a pas de plus grand crime. Il s’entoure pour cela d’une bande de sanguinaires sans scrupules, les chiens du Tsar, dévoués corps et âme à leur maître.

Le nouveau chef de l’église russe, le métropolite, tente, jusqu’au martyr, d’adoucir l’âme sèche du tyran et de contrecarrer l’influence des chiens. Mais ses miracles ne marchent qu’auprès de ceux qui ont déjà le cœur pur.

La violence s’étend d’autant plus cruellement que la réalisation se veut esthétisante à l’extrême : perfection du cadrage et de la composition qui doivent beaucoup aux grands peintres (Bosch, Caravage) et à Tarkovski dont le film Andreï Roublev est ici convoqué comme influence majeure avec le personnage de la petite simplette qui tient contre elle une icône de la Vierge pour se protéger des ours et des hommes.

Beau film donc, mais exigeant, à l’instar du restant de la filmographie de Lounguine.

RÉALISÉ PAR: Pavel Lounguine

ANNÉE: 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *