13 TZAMETI

Réalisé en 2005 Par Gela Babluani, 13 Tzameti relate l’intrusion d’un jeune immigré dans un milieu extrêmement fermé où des hommes parient de fortes sommes sur des parties de roulettes russes. 

Ce film revêt l’apparence d’une fable désespérée sur notre temps. Sorti en 2005 il est un enfant de de cette phase de transition entre deux siècles, entre modernisme et postmodernisme, entre décadence et renouveau… La couleur a déserté notre époque comme elle a fui la pellicule de Gela Pabluani. D’un côté, la crise est omniprésente, l’avenir est un mot qui n’a plus aucun sens pour le jeune d’aujourd’hui, a fortiori s’il cumule avec son jeune âge, une tare telle que des origines étrangères. La France, et avec elle tous nos pays dits développés, a vu naître tous ces enfants dans l’atmosphère fétide de la fin, de l’achèvement, de l’absence totale d’espoir. Des ados et préadultes par milliers qui n’ont plus guère que la drogue et l’inactivité pour seul horizon…

13 tzameti

Georges Babluani dans 13 Tzameti, réalisé par Gela Babluani et sorti en 2007.

La vie du personnage principal est à cette image, celle d’un mort en sursis. Et par un curieux hasard de circonstances, son destin va être appelé à se réaliser plus tôt que prévu. En quelques péripéties délicieusement complotistes, il bascule dans un univers tordu où il devient le jouet d’une caste à laquelle il s’oppose en tous points.

Car si la jeunesse du 21ème siècle est sacrifiée, les fortunes et les patrimoines accumulés au 20ème siècle ont créé, à l’inverse, une catégorie particulière d’individus: des gens riches, que l’argent a rendu tristes et qui, égarés dans le désert moral ont renié l’essence même de l’homme. Des gens qui ont besoin d’une forme particulière d’amusement et de plaisir, qui ne savent plus quoi faire pour s’amuser…

Dans ce contexte, 13 Tzameti est la triste histoire d’une rencontre entre l’offre et la demande, métaphore brillante des inégalités de notre siècle. Il n’y a guère qu’Intacto (Fresdinallo 2003) qui ait exploré, via le cinéma, ces sujets troubles que sont la chance, le marché des existences jetées en pâture à ceux qui ont les moyens de les acheter et les caves sombres dans lesquelles on joue sa vie, sans véritable raison.

Film tout aussi clandestin que ses personnages et ses décors, 13 Tzameti est une véritable claque, un objet rare sans équivalent si ce n’est ce remake en couleur de 2013, réalisé par Gela Pabluani lui même, mais qui n’a pas su retrouver cette si puissante force expérimentale et brute de l’original.

RÉALISÉ PAR: Gela Babluani

ANNÉE: 2005

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *